Les tribus qui vivent au cœur du triangle d’or, dans les montagnes du nord Laos, ont pour la plupart migré de Chine. Leur langue est de fait apparentée au chinois. Nomades puis semi-nomades, ils ont du mal à se sédentariser, même quand le gouvernement leur offre un soutien scolaire et médical. Ils peuvent revendiquer aujourd’hui une autosuffisance puisée au bord du fleuve et au cœur des montagnes.

Portraits issus du livre "TRIBUS DU MONDE"